La femme qui fuit

la femme qui fuitLa femme qui fuit

Anaïs Barbeau-Lavalette

Marchand de feuilles

ISBN 978-2-923896-50-2

378 pages

23.95 $

La femme qui fuit, m’a transporté.  Anaïs Barbeau-Lavalette, auteure et aussi cinéaste, raconte l’histoire de sa grand-mère qu’elle n’a pas connu, mais qu’elle a vue à 2 reprises, Suzanne Meloche. Cette femme qui a blessé sa mère à vie en laissant ses 2 enfants, au tout jeune âge, pour suivre ses passions dans une folie parfois violente.

Avec l’aide d’une détective privée et du mari, des amants, des collègues et de la famille de Suzanne, Anaïs réussit à imaginer la vie de sa grand-mère qui a fait un bout de chemin avec les artistes du Refus global, mouvement artistique des années 50, qui est allée en Gaspésie et Europe suivre un amant, aux États-Unis, défendre les droits des noirs et de retour à Montréal vivre sa folie.

Le style poétique et imagé m’a fait vivre de beaux moments remplis d’émotions.

Mon coup de cœur du temps des fêtes 2015.

Renée Desjardins

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :