Dans le bunker de Hitler

Dans le bunkerDans le bunker de Hitler est un vibrant témoignage de l’un des derniers acteurs vivant et présent lors de la descente aux enfers des hauts-dirigeants du IIIe Reich, et principalement celle de Hitler, présenté par François d’Alançon, journaliste français.

D’entrée de jeu, l’officier Bernd F. von Loringhoven nous expose la folie et la désorganisation qui régnait au sein du haut commandement allemand suite à l’attentat raté du 20 juillet 1944 (la fameuse Opération Walkyrie) sur Hitler. Il y dénonce ensuite la chasse aux sorcières qui s’en est suivi, principalement dirigée par Himmler et ses SS, afin d’éliminer toute opposition à Hitler au sein même du parti et de la Wermacht.

C’est précisément à ce moment que Loringhoven eu un accès des plus privilégié au Fürher puisqu’il fut nommé aide de camp pour le général Guderian. Dès lors, il assista à la plupart des réunions stratégiques dirigées par Hitler.

Loringhoven dresse un bilan assez sombre et révélateur sur l’emprise que le fameux serment de fidélité et d’obéissance envers Hitler (au prix de sa vie, bien sûr) avait sur les soldats et les membres du parti. Autant les décisions de Hitler ne faisaient plus aucun sens face à l’avancée des alliés, autant on ne voulait (ou même ne pouvait) s’objecter aux décisions peu rationnelles de ce dernier de peur de se faire fusiller pour trahison ou défaitisme. Car tel fut le climat au sein du haut commandement allemand vers la fin de la guerre. Et malgré une présentation des plus objective de la part de Loringhoven et d’Alançon, on peut clairement y ressentir la tension insoutenable que les hauts-dirigeants véhiculaient.

Pour tous les amateurs de documentation sur la seconde Guerre Mondiale et de ses principaux acteurs (Himmler, Göring, Hitler, Keitel, Jodl, Goebbles, Burgdorf), cet ouvrage saura vous plaire!

                                                                                                                                  Carl Grégoire

Dans le bunker de Hitler                                                                                                                   Auteur: François d’Alançon                                                                                                                      Éditions Perrin, 2006 (pour la présente édition), Collection Tempus

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :