Quand le vampirisme revient à ses racines!

Enfin, le vampirisme reprend sa place parmi les classiques de l’horreur. 

Finies les petites histoires d’amourette entre vampires sensuels et humains désemparés. Guillermo Del Toro (cinéaste hollywoodien qui réalisa Le Labyrinthe de Pan) et Chuck Hogan (auteur à succès classé parmi les dix meilleurs selon Stephen King) nous refont ici du vampirisme qui respire l’épouvante! 

Bien que bêtes machines à tuer et sordides créatures nocturnes, les vampires exploités par Del Toro et Hogan n’ont rien de vraiment comparable à ce que l’on nous a présenté sur le culte depuis la création de notre bon vieil ami Dracula. Oubliez les longues canines qui caractérisent principalement ces personnages, rien à voir. Reste que l’horreur est au rendez-vous. Et surtout, fini le réchauffé!  

Dans ce dernier volet de la trilogie, l’humanité ne subsiste plus que par sa quasi-complète soumission à la nouvelle race dominante que sont les strigoïs. Un nouvel ordre social fut instauré. Une nouvelle idéologie fut assimilée. Un clan cruel orchestré et dirigé par celui que l’on surnomme Le Maître règne sans réelle opposition. Si bien que les hommes sont désormais élevés en culture dans des camps tel de vulgaires animaux de ferme simplement pour répondre aux besoins nutritionnels des vampires.

Autant les deux premiers tomes portaient spécifiquement sur l’intrigue de la contamination et de l’expansion vampirique, autant celui-ci pose un regard plus philosophique, voire même psychologique sur ce qui caractérise et incarne le bien et le mal. Le tout sur fond rouge, bien entendu!  

Et non, détrompez-vous, il ne s’agit pas d’Yvon Deschamps sur la couverture…

Bonne lecture!

Carl Grégoire

Titre: La Nuit Éternelle                                                                                                                               Auteurs: Guillermo Del Toro, Chuck Hogan                                                                                         Éditeur: Presses de la cité                                                                                                                 Version anglaise: The Night Eternal

Aussi disponible:                                                                                                                                      Tome 1: La Lignée                                                                                                                                 Tome 2: La Chute

2 commentaires sur “Quand le vampirisme revient à ses racines!

Ajouter un commentaire

  1. C’est vrai que le gars sur la couverture ressemble à Yvon Deschamps !!! Il aura peut-être un rôle si Del Toro réalise le film 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :